La forêt

Nettoyage forestier communal

Constatant que notre forêt a besoin de travaux de nettoyage communal, qu'une partie de ces travaux pourraient à la fois intéresser des citoyens revélois et soulager le budget communal, la commune de Revel propose une activité nommée « Nettoyage forestier communal». Cette activité est mise en place à la suite de propositions de notre agent patrimonial ONF et de réflexions tirées de l'expérience des affouages précédents. Elle consiste à procéder, en forêt communale, à des coupes d'entretien de certaines essences (bouleau par exemple), pour accélérer la régénérescence des résineux. Cette activité est soumise aux conditions suivantes:

L'agent ONF ne pouvant marquer les tiges à couper, l'exécutant doit avoir une bonne expérience de la coupe en forêt pour ne pas abîmer la régénérescence, une bonne appréciation lui permettant de couper les tiges nécessaires, et doit pouvoir pratiquer cette activité en toute sécurité.

 

Le bois coupé lors du nettoyage forestier communal sera partagé entre les citoyens de l’équipe sous le contrôle prévu au paragraphe 8.

L'agent patrimonial ONF apprécie les capacités du candidat et peut refuser une candidature.

La participation des citoyens intéressés à la première visite sur le site avec l'agent ONF est obligatoire, sous peine d'être éliminé du tirage au sort ou de la sélection.

Les emplacements sont décidés par l'agent patrimonial ONF et précisés aux citoyens lors de la première visite sur le site et au responsable dans le courant de l'année.

En cas de nombre de participants trop élevé pour le travail prévu, sur décision de l'agent ONF et du responsable du nettoyage forestier, il sera procédé à un tirage au sort.

Pour l'année 2021-2022, du 21 septembre 2021 au 20 septembre 2022, le nombre de participants est fixé à 9. L'équipe précédente (année 2018-2019) étant composée de 6 personnes, il lui sera adjoint 3 autres personnes ayant répondu à l'annonce parue dans Revel-infos, par tirage au sort si le nombre de demandeurs excède le nombre de 3. L'équipe sera renouvelée par tiers pour les années suivantes.

Un responsable issu du conseil municipal est nommé pour gérer les tâches suivantes :

        - Se mettre d'accord avec les citoyens sur les horaires de travail et être sur place pour les démarrages des travaux.

        - Décider, après consultation des intéressés, du partage du bois coupé.

        - Contrôler le travail exécuté.

        - Faire le lien avec l'agent ONF.

        - Rendre compte d'un bilan annuel auprès du maire.

Voir le réglement du nettoyage forestier communal en cliquant directement sur le lien.

Si vous êtes intéressé, contactez le secrétariat de la mairie de Revel.

Nouveau plan d’aménagement

Le plan d’aménagement de la forêt communale est un document qui fixe le programme de l’exploitation et de l’entretien de notre forêt sur une durée définie. L’exploitation génère un revenu pour la commune, mais la forêt de Revel ne se résume pas à son exploitation et d’autres aspects sont pris en compte. Les alentours du lac de Freydière, par exemple, ne sont pas exploités et sont juste entretenus pour les laisser à la fréquentation touristique. D’autres secteurs de cette forêt ne sont pas exploitables, à cause généralement du relief qui rend le travail impossible ou trop coûteux. Le plan d’aménagement de la forêt communale de Revel, prévu pour la période 2003-2017 arrive à son terme et l’ONF, qui a en charge l’élaboration des plans d’aménagement, est depuis plusieurs mois au travail pour préparer le prochain. Cette élaboration a commencé, de juin à début septembre 2016 par un inventaire de la forêt existante. Nous avons eu des informations sur les résultats de cet inventaire et de nombreuses concertations nous permettront de participer à la réalisation du prochain plan, qui devra être prêt fin d’année 2017 et que le conseil municipal devra approuver. Ce plan aura probablement une durée de 20 ans et nous vous en rendrons compte dans ces colonnes dès qu’il sera mis en place.

Bilan de la fin du précédent plan

Le précédent plan a été modifié en 2011, le volume de bois planifié pour l’exploitation s’avérant trop élevé par rapport à la ressource disponible. Sur ces deux dernières années, l’exploitation a porté principalement, mais pas uniquement, sur des coupes d’entretien destinées à améliorer l’état de la forêt. Ces coupes d’entretien se poursuivront sur le prochain plan.

Le secteur des captages de Domène, appartenant maintenant à la Metro, nous a contraints et nous contraindra à une exploitation plus compliquée, certains secteurs devront être exploités par câble, l’accès aux véhicules motorisés devenant interdit. Le surcoût d’exploitation de ces parcelles sera payé par les propriétaires des captages.

Pour accélérer la régénération, nous avons profité de l’opportunité d’un financement de la société Pierre et vacances pour faire des plantations, épicéa, Douglas et érable, sur la parcelle 23. Nous ferons cette année quelques plantations d’entretien pour remettre en état certaines parcelles.

Réglementation des chemins

Le secteur de Freydière principalement, mais aussi les terrains « Au replat » et « Freyperet » sont devenus très fréquentés et il est devenu indispensable d’élaborer une réglementation pour préserver notre espace naturel.

La réglementation du secteur Freydière et Mont Morel a été mise en place. Certains panneaux n’ayant plus d’objet ont été enlevés, d’autres remplacés. Ce secteur est dorénavant interdit aux véhicules à moteur et a fait l’objet de deux arrêtés du Maire, l’un pour le secteur de Freydière-Mont Morel, l’autre pour le chemin communal qui mène de Freydière au réservoir des Mollettes. Par contre, la route forestière qui mène à La Combe de Lancey, appelée « route forestière de Beauregard », est dorénavant ouverte.

Nous réfléchissons actuellement à la suite à donner à cette réglementation, notamment sur le secteur des terrains « Au replat » et « Freyperet ».

 

Vincent Pelletier, pour la commission forêt