Les projets

  • Projet Freydières-La Pra

  • Elaboration du PLU

  • Réhabilitation accessibilité de la mairie

  • Aménagement informatique de l'école

  • Collecte des ordures ménagères

  • Eclairage public

  • Démocratie participative

  • Desserte forestière

  • Amélioration des équipements municipaux : abri à sel, local de rangement associatif/école

  • Communication

 

Projet Freydières-La Pra

Une étude réalisée durant l’été 2018 par Natura 2000 a montré la très forte fréquentation des sites de Freydières et La Pra. Un éco-compteur mis à disposition par le Département a été installé sur la montée pour le Lac Crozet, et a dénombré environ 31 000 passages de juin à septembre 2018. Le record de personnes comptées sur un jour étant de 1296 personnes, un dimanche de juillet.

Cette forte fréquentation dans un lieu qui n’est pas adapté à recevoir autant de personnes pose un certain nombre de problèmes, notamment d’ordre organisationnel, de sécurité et de menace sur la biodiversité.

Les règles d’utilisation du site de Freydières La Pra ne sont souvent pas respectées ou pas connues par le public. Elles sont pourtant importantes pour éviter les conflits d’usage entre les différents acteurs présents sur le site (voir à ce sujet la rubrique Tourisme Environnement / Espaces Naturels / Freydières).

L’équipe municipale a ainsi lancé en octobre 2018 une démarche de réflexion ouverte aux habitants, afin de définir ensemble ce que nous souhaitons pour l’avenir de ce site. Après une 1ère réunion publique le 18 octobre 2018 qui a réuni près de 90 personnes, un groupe de travail s’est constitué composé des différents usagers du site, structurant sa réflexion autour de 4 axes :  

  • Communication, information et pédagogie
  • Gestion de la fréquentation
  • Préservation de biodiversité
  • Développement économique

Ce travail débouchera sur la définition d’un projet à l’horizon décembre 2019.

 

Elaboration du PLU

Dossier de consultation :

Bref historique

Le Plan d’Occupation des Sols (POS) de Revel est en vigueur depuis 1989. Après plusieurs procédures d’adaptation, il n’est plus adapté aux préoccupations actuelles d’aménagement et de gestion du territoire. Il apparaît en effet aujourd’hui nécessaire de redéfinir l’organisation du territoire communal pour permettre un développement cohérent et maîtrisé de la commune, conserver la qualité du cadre de vie actuel et préserver l’avenir.
De plus, la refonte du POS est rendue nécessaire par l’obligation de se conformer aux nouvelles lois et documents cadres qui ont été élaborés depuis :

  • La Loi d’Engagement National pour l’Environnement (Grenelle) du 12 juillet 2010, qui est venue renforcer les préoccupations environnementales dans les documents d’urbanisme en les enrichissant de nouveaux objectifs en matière de développement durable, comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de la Région Grenobloise, approuvé en 2012, qui définit des grandes orientations d’aménagement en matière d’organisation du territoire (habitat, déplacements, développement économique...) à grande échelle et des prescriptions à l’échelle communale.
  • La Loi pour l’Accès au Logement et à l’Urbanisme Rénové (ALUR) du 24 mars 2014, qui a pour objectif de répondre à la crise du logement tout en limitant l’artificialisation des sols.

Ainsi, par délibération du 17 mars 2015, la municipalité s’est engagée dans la démarche d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme, qui viendra remplacer le Plan d’Occupation des Sols.
Elle a missionné une équipe d’urbaniste-paysagiste-environnementaliste pour l’accompagner. Les études ont démarré en février 2015.

Elaboration du PLU

Le PLU est le document d’urbanisme communal qui donne les règles de construction et d’utilisation du sol sur chaque parcelle. C’est un outil d’organisation, de programmation et de maîtrise du foncier. Son élaboration est donc un moment très important dans la vie de la commune. En effet, le PLU qui s’appliquera devra être issu d’une véritable réflexion sur le devenir communal et à ce titre il doit prendre en compte la vision de tous les acteurs et usagers du territoire : le Conseil Municipal, les habitants, les partenaires de la commune (Communauté de Communes, Conseil Départemental, Etat, Chambre d’Agriculture...).

Dans ce but une démarche de concertation a été mise en œuvre tout au long des études pour informer et échanger avec les habitants sur les réflexions menées par les élus : réunions publiques, affichage des prospectives, articles dans le journal municipal; questionnaire aux habitants. 

Une fois le projet finalisé et validé par le Conseil Municipal, et après consultation des partenaires extérieurs, le PLU fera l’objet d’une enquête publique afin de recueillir l’avis des habitants sur le projet final. Les remarques formulées pourront être prises en compte en fonction de l’analyse du commissaire-enquêteur et de ses conclusions.

La municipalité prévoit que le PLU soit applicable en 2019.

La première réunion publique de présentation de la démarche et de l’outil PLU s'est tenue le jeudi 25 juin 2015. Retrouvez ici la présentation de cette démarche ainsi que le compte rendu de la réunion publique et l'analyse du retour des questionnaires.

Une deuxième réunion publique s'est tenue le 16 juin 2016. Cliquez pour accéder au compte-rendu et à la note d'information issue de cette réunion.

Une 3ème réunion s'est tenue le 6 novembre 2018 à 18h30 en salle de l'Oursière.

 

Travaux de réhabilitation et mise en accessibilité école-mairie

Ce projet a été lancé en début de mandat afin de répondre à l'obligation légale de permettre l'accessibilité des bâtiments publics aux personnes à mobilité réduite (personnes handicapées mais aussi personnes âgées, poussettes, etc), et d'améliorer les conditions de travail des agents, des élu.e.s, des enfants de l'école (câblage réseaux, isolation, luminosité, ...).

Le projet a été élaboré avec notre assistant à maîtrise d'ouvrage Amoland qui nous a accompagné pour écrire le cahier des charges, choisir le cabinet d’architecte Arcane et suivre les travaux.

Les travaux ont consisté en la création de 4 classes neuves en face de l'école maternelle et à la réhabilitation et la mise en accessibilité de l'école et de la mairie. L'accueil de la mairie et la salle du conseil sont maintenant accessibles directement depius la place du village.

Les travaux se sont terminé en mars 2019.

Pour mémoire, vous trouverez ici :

Aménagement informatique de l'école

Entre 2018 et 2019, les 4 classes de l'école primaire ont été dotées d'équipements informatiques neufs et performants.

Chaque classe bénéficie aujourd'hui d'un vidéoprojecteur interactif et d'ordinateurs neufs. Ces outils permettent aux instituteur.rice.s de mettre en pratique des méthodes innovantes et ludiques adaptées aux besoins de chaque élève.

Un investissement de presque 25 000€ sur deux ans, en partie subventionné par un fonds de l'Etat en faveur des écoles rurales.  Un projet par lequel la commune entend ne pas rester en marge du développement du numérique dans les écoles et réaffirme l'importance qu'elle donne à l'éducation.

Collecte des ordures ménagères

La collecte des ordures ménagères aux points d'apport volontaires a pris effet le 1er janvier 2018. L'objectif est multiple :

  • Harmoniser les consignes de tri (verre, papiers, emballages et ordures ménagères sur un même point d'apport) et augmenter ainsi le pourcentage de recyclables,
  • Optimiser la collecte dans un souci d’équilibre des tournées,
  • Améliorer les conditions de travail et la sécurité du personnel,
  • Maîtriser le coût du service.

Accessibles 24/24, ces PAV évitent les reports de collecte en raison des jours fériés et des intempéries. Cette nouvelle organisation constitue un atout pour l’environnement en limitant les kilomètres parcourus par les camions de collecte.

Sur Revel, 13 points de collecte sont aménagés. 

Eclairage public

Revel, Village étoilé  

A la charge des communes, la gestion de l'éclairage public et le coût qui l'accompagne représentent un poste financier conséquent. Face à ce constat, un certain nombre d'initiatives ont été prises pour limiter les dépenses d'énergie liées à ce poste :

  • la coupure de l'éclairage public dans l'ensemble des hameaux entre 23h00 et 6h00 du matin,
  • la pose d'horloges astronomiques, qui permet de corriger automatiquement les variations journalières d'intensité lumineuse entre le jour et la nuit lors de l'allumage des appareils le soir et de leur extinction à l'aube,
  • un programme de remplacement des lampadaires à boules dans le village par des lampadaires réflecteurs (réalisation automne 2013), permettant un éclairage plus efficace et moins énergivore, dirigé vers le sol sans perdition en direction du ciel,
  • un diagnostic de l'éclairage public de l'ensemble de la commune, afin de fixer des priorités en matière de mise en conformité, de mise en sécurité, d'économies d'énergies et d'amélioration qualitative de l'éclairement,
  • suite à ce diagnostic, la suppression d'une partie d'une partie du parc de l'éclairage public et la modernisation de tous les équipements restants. Les usages de notre époque n'étant plus les mêmes qu'au moment de l'installation du réseau (trajets réalisés en voiture principalement), les besoins ne sont en effet plus les mêmes. 

Nous disposons aujourd'hui d'un parc d'éclairage public optimisé en terme de nombre de points lumineux et d'efficacité énergétique.Nous avons décidé de ne conserver que les lampes situées aux arrêts de bus, aux carrefours et sur la départementale lorsqu'elles sont proches des arrêts de bus. Trois lampadaires ont par ailleurs été ajoutés aux arrêts de bus des Vernes, des Faures et du carrefour des 3 Gastons.

Au-delà des économies d'énergie, l'enjeu est aussi de limiter les émissions de gaz à effet de serre, et d'amoindrir les impacts négatifs sur la biodiversité.

C'est dans ce contexte que l'ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne) a attribué 3 étoiles à notre village, dans le cadre du concours national Villes et Village étoilés. 

Un panneau à l'entrée du village symbolise l'engagement de notre commune dans cette démarche de maîtrise des dépenses d'énergie.

Voir délibération éclairage public du 1er décembre 2015

Voir délibération éclairage public du 11 février 2016

Democratie participative

 

La 2è édition des Visites de hameaux a eu lieu en mai-juin 2017. La première édition fin 2014 avait permis de rencontrer de nombreux villageois et d'échanger sur leurs besoins ou idées pour le village. Retrouvez en archive :  document état des lieux suite à la 1ère édition des Visites (mai 2015).

Suite au Forum des Habitants de mai 2015, plusieurs groupes-habitants sont au travail (plus d'infos sur les projets sur la page Vivre à Revel/les projets des habitants).

Pour rappel, voici le cadre posé pour la constitution d'un groupe-habitants :

➢ Le projet doit être collectif, c'est à dire porté par au moins 3 personnes.

➢ Le projet doit s'inscrire dans les valeurs de l'équipe municipale : le respect de la loi, le service de l'intérêt collectif, le respect de l'individu dans la diversité, le respect du bien commun et le développement durable.

➢ Le projet doit être réaliste financièrement (réalisation d'un budget discuté avec l'équipe municipale).

Le fonctionnement des groupes :

➢ Les groupes sont composés uniquement d'habitants (pas d'élus dans les groupes)

Un élu référent est identifié pour chaque groupe pour faciliter les liens avec l'équipe municipale.

Des aller-retours et discussions possibles avec le conseil municipal. Si des décisions sont à prendre, c'est le conseil municipal qui tranchera par une décision argumentée et expliquée.

Des salles municipales peuvent être mises à disposition des groupes pour leurs réunions.

Retrouvez en archive : les idées de projet émergées lors du Forum des Habitants de mai 2015;  la Brève Spéciale Participatif de juin 2015.

Vous avez envie de rejoindre un groupe ? Vous avez de nouvelles idées ? N’hésitez pas à contacter la mairie (accueil@revel-belledonne.com) ou à proposer un projet sur la mailing-liste de diffusion Revel Info (envoyez un mail à revel-infos@listes.revel-belledonne.com).

Desserte forestière

A venir

Amélioration des équipements municipaux : abri à sel, local de rangement associatif/école

  • Abri à sel

En 2015, la commune a investi dans un abri à sel dans la cour du garage des services techniques, permettant ainsi d'améliorer le stockage du sel et d'en faciliter le chargement sur la saleuse. 

  • Local de rangement école/associations

La cour de l'école maternelle a été réaménagée en 2016 pour permettre la création de deux locaux de rangement. Le premier est utilisé par l'école maternelle pour les jeux d'extérieur des enfants ; le second abrite les tables et les chaises de la salle de l'Oursière, disponibles pour les associations. 

L'ensemble des documents relatifs aux marchés publics passés pour ces projets est consultable dans la rubrique Mairie/Marchés publics.

Communication

Nous avons la volonté de renforcer notre communciation envers tous les revélois pour permettre une information la plus exhaustive possible des travaux de l'équipe muncipale avec un souci de transparence et de pédagogie mais également de permettre aux nombreuses associations de communiquer leur dynamisme et à tous les revélois de pouvoir réagir à l'actualité du village.

Pour ce faire :

  • Nous avons voulu privilégier le site internet qui a été refondu pour un site plus convivial et dynamique,
  • Nous avons renforcé les "informations-papier" avec une refonte des Brèves (parution tous les deux mois) et du Revel Dialogue qui paraît 2 fois par an avec des sujets thématiques plus approfondis.